DIY : des serviettes hygiéniques maisons

Aujourd’hui je reprends du service pour te présenter un petit tuto de couture. Nous essayons depuis plusieurs années de réduire nos déchets, malheureusement, l’arrivée du petit monstre n’a pas aidé à réduire, et les menstruations qui ont lieu tous les mois n’aident pas non plus.

serviette hygiénique lavable tuto

J’avais déjà fait un petit article sur les tampons, cet ennemi dans nos salles de bain, et finalement, j’ai préféré m’en passer. Sauf que je ne suis pas à l’aise à l’idée de mettre une cup. Pour certaines filles il n’y a aucun souci, mais moi, qui essaye d’éviter le silicone alimentaire en général et les bacs en plastique dans le micro-onde (voir éviter le micro-onde), me mettre du plastique dans le vagin – disons les choses comme elles sont – c’était pas mon truc. (et je ne parle pas de sex-toys là lol). Bref, tout ça pour dire que du coup je suis repassée aux serviettes hygiéniques jetables, d’autant que j’ai un petit flux donc il ne m’en faut pas des milles et des cents non plus à changer toutes les 20 minutes.

Sauf que bon, ça pollue aussi tout ça. Alors oui en terme de santé y’a moins de risques qu’avec un tampon, mais en terme d’écologie, avec tous les gels et produits qu’il y a dedans, c’est plutôt bof. Que faire alors ? (d’autant plus que des jeunes ados en Indonésie utilisent les produits chimiques contenus dans les serviettes pour se droguer….gloups)

J’ai découvert les serviettes lavables sur l’Internet. J’avoue que j’étais assez dubitative au départ. Mais finalement, après avoir testé les couches lavables avec petit chat, je me suis dit : pourquoi ne pas en commander deux lots (3 petites et 3 grandes) pour tester et décider si oui ou non ça (re)tient la route le flux.

Premier test :

Le paquet reçu, c’est tout mimi ! On se dit que ça va être tout joli dans la culotte. Reste plus qu’à attendre le prochain cycle et tester. Donc c’est testé et approuvé. Enfin testé et approuvé à la maison ou la nuit, je n’ai pas encore osé le jour à l’extérieur. C’est mon prochain défi.

Du coup pour pouvoir relever ce défi, il me faut du stock en serviette tout de même. Alors je me suis lancée dans l’aventure de la création après avoir épinglé et lu je ne sais combien de tuto.

Donc SPOILER ALERT : c’est facile à faire et le matériel on en a quasiment tous à la maison. Pou moi il était important de tester d’abord avec les matériaux que j’avais sous la main avant d’acheter des tissus plus appropriés. (même is finalement la récup’ de tissu c’est bien écolo aussi).

Explications :

Donc une serviette hygiénique lavable c’est un peu comme une couche lavable, il faut :

  • un extérieur doux au contact de la peau : en récupération toutes chutes de cotons (popeline, coton doux, flanelle ou jersey) sachant qu’on peut découper dans de vieux t-shirts.
  • un intérieur absorbant : le coton absorbe très bien, on peut prendre du jersey, du tissu éponge, ou de la microfibre. Si on a du bambou on peut aussi en prendre, c’est ce qui est souvent utilisé pour les inserts absorbants des couches lavables. Pour ma part j’avais une vieille serviette éponge que j’ai découpé.
  • un extérieur ou couche intermédiaire imperméable ou au moins hydrophobe : pour les couches lavables c’est le PUL qui est utilisé, j’ai aussi vu des sites qui utilisaient de la toile à parapluie par exemple, je pense que la bachette ou la toile ciré peuvent aussi faire l’affaire. Sinon, le nylon et la polaire sont des tissus qui n’absorbent pas ou peu l’eau à défaut d’être imperméable. J’ai utilisé un bout de polaire pour ma part que j’ai mis en couche intermédiaire pour éviter que ça ne glisse sur la culotte et pour pouvoir utilisé un joli coton ciré sur l’extérieur.

Première étape découper les tissus suivant un patron. Deux solutions : on fait son patron maison ou on en télécharge un.

Le patron maison : on prend une serviette hygiénique, on la pose sur une feuille en papier et on en fait le contour. C’est la partie extérieure. Pour les insert, on ôte les languettes et 0.5 cm du tour du milieu. Et voilà.

Moi j’ai trouvé un patron là ! Mais je vais le rallonger à l’arrière pour en avoir des un peu plus grandes pour la nuit surtout.

Ensuite on coupe les tissus. L’extérieur dans les deux tissus, voir trois si vous souhaitez recouvrir le tissu imperméable d’une couche décorative.

serviette hygiénique lavable tuto diy

Les inserts en deux ou trois exemplaires suivant l’absorption que l’on souhaite. J’ai coupé trois fois pour ma part dans la serviette dauphin usée. (pour les prochaines je ne le ferais que deux fois, sinon c’est un peu trop épais à mon goût)

Et maintenant on coud !

On commence par coudre les inserts ensemble. J’ai préféré coudre au point zigzag afin d’éviter qu’ils ne s’effilochant trop avec le temps.

Puis on les couds sur le tissu qui sera en contact avec nos parties intimes. On les positionne sur l’envers du tissu et on fait une couture au point droit. Certaines rajoutent des coutures de décoration au centre. Je ne l’ai pas fait. C’est vous qui voyez. Moi je pars du principe que si on fait trop de couture, on fait des trous et on perd en absorption, mais bon je n’en suis pas sûre à 100%.

(notez que j’ai choisi un coton imprimé plutôt foncé pour l’intérieur, c’est pour que si jamais les tâches se voient moins)

(je rajoute que suivant le tissu choisi l’absorption est plus ou moins rapide, donc finalement après coup je conseille plutôt un tissu type popeline de coton qui absorbe plus vite que du coton normal)

Puis on assemble l’extérieur : endroit contre endroit. Attention si vous faites une couche supplémentaire de décoration on va faire : endroit du tissu qui sera sur la peau puis tissu en contact avec la culotte au dessus (endroit sur endroit) puis le tissu imperméable donc la polaire chez moi. Et on coud le tout au point droit en laissant une ouverture au niveau d’une languette pour tout retourner.

Une fois fait, on retourne le tout, on ferme l’ouverture à la main ou à la machine. Puis on met les boutons pressions aux bouts des languettes.

Et voilà ! C’est beau non ? J’ai presque pas envie de la tâcher. oups c’est pas le but.

Sinon j’ai découvert qu’on pouvait la replier sur elle-même, pratique pour le transport dans le sac propre, et je vais me faire un petit sac pour le transport sale. Reste plus qu’à la tester en situation. Si elle est bien je garde le modèle, sinon je l’améliore et je vous ferais un petit update. (update : j’ai fait les modifications en italique dans le texte, en tout cas je suis trs satisfaite de cette petite serviette)

Alors, plutôt cup, serviettes lavables ou le tout jetable ? As-tu déjà sauté le pas ?

Laisser un commentaire